Il patrimonio dell'umanità: Le ultime acquisizioni

Nel 2002 sono stati acquisiti nove nuovi beni al patrimonio dell'umanità. Per la prima volta è stato acquisito un sito afgano e, tra le matricole, un altro luogo in Italia: la città barocca di Noto in Sicilia.

Carta delle nuove acquisizioni: http://whc.unesco.org/fr/news/news_map010702.htm#debut

AFGHANISTAN. Minaret et vestiges archéologiques de Djam (C ii, iii, iv) Haut de 65m, le minaret de Djam est une construction gracieuse et élancée, datant du XIIe siècle. Recouvert d'un motif complexe en briques avec une inscription de tuiles bleues au sommet, il est remarquable par la qualité de son architecture et de ses décors, qui représentent l'apogée d'une tradition artistique et architecturale propre à cette région. Son impact est renforcé par un environnement spectaculaire, dans une vallée profonde qui s'ouvre entre d'imposantes montagnes au cœur de la province du Ghor.

ALLEMAGNE. Vallée du Haut Rhin moyen (C ii, iv, v) Les 65 km de la vallée du Rhin moyen, avec ses châteaux, ses villes historiques et ses vignobles, illustrent de manière vivante la pérennité de l'implication humaine dans un paysage naturel spectaculaire et bigarré. Ce paysage est intimement lié à l'histoire et à la légende et exerce, depuis des siècles, u ne puissante influence sur les auteurs, les peintres et les compositeurs.

ALLEMAGNE. Centres historiques de Stralsund et Wismar (C ii, iv) Les villes médiévales de Wismar et Stralsund, sur la côte de la Baltique de l'Allemagne du Nord, étaient d'importants centres commerciaux de la ligue hanséatique aux XIVe et XVe siècles. Passées sous l'autorité suédoise et devenues des postes de défense de la Suède sur les territoires allemands aux XVIIe et XVIIIe siècles, elles contribuèrent au développement des types de bâtiments caractéristiques et des techniques de construction du " Gothique brique " de la région de la Baltique. On en trouve des exemples dans plusieurs grandes cathédrales en brique, l'hôtel de ville de Stralsund et une série de bâtiments à usages résidentiel, commercial et artisanal, représentant son évolution sur plusieurs siècles.

ÉGYPTE. Zone Sainte-Catherine (C i, iii, iv, vi) Le monastère orthodoxe Sainte-Catherine est situé au pied du mont Horeb cité dans l'Ancien Testament, où Moïse a reçu les Tables de la Loi. La montagne est également connue et révérée par les musulmans qui l'appellent djebel Musa. La zone toute entière est sacrée pour trois grandes religions répandues dans le monde entier : christianisme, islam et judaïsme. Le monastère, fondé au VIe siècle, est le plus ancien monastère chrétien ayant, jusqu'à ce jour, conservé sa fonction initiale. Ses murs et ses bâtiments sont très importants pour l'étude de l'architecture byzantine. Le monastère abrite des collections extraordinaires d'anciens manuscrits chrétiens et d'icônes. Le paysage montagneux et sauvage qui l'entoure comprend de nombreux sites et monuments archéologiques et religieux, et forme un décor parfait autour du monastère.

HONGRIE. Paysage culturel de la région viticole de Tokaji (C iii, v) Le paysage culturel de Tokaj témoigne de façon vivante de la longue tradition de production viticole dans cette région de collines, rivières et vallées. Ce réseau complexe de vignobles, fermes, villages et petites villes avec leur labyrinthes historique de caves à vin, illustre toutes les facettes de la production des fameux vins de Tokaj, dont la qualité et la gestion sont strictement contrôlées depuis presque trois siècles.

INDE. Ensemble du temple de la Mahabodhi à Bodhgaya (C i, ii, iii, iv, vi) L'ensemble du temple de la Mahabodhi constitue l'un des quatre lieux saints associés à la vie du Bouddha et notamment à son Éveil. Le premier temple a été érigé par l'empereur Asoka au IIIe siècle av. J.C., alors que le temple actuel date du Ve ou VIe siècle. C'est l'un des plus anciens temples Bouddhistes en Inde qui soit toujours debout, et l'un des rares temples de la fin de la période Gupta construits entièrement en briques.

ITALIE. Villes du baroque tardif de la vallée de Noto (sud-est de la Sicile) (C i, ii, iv, v) Les huit villes du sud-est de la Sicile : Caltagirone, Militello Val di Catania, Catane, Modica, Noto, Palazzolo, Raguse et Scicli, proposées pour inscription ont toutes été reconstruites après 1693, sur le site ou à côté des villes qui s'y dressaient avant le tremblement de terre de cette même année. Elles représentent une initiative collective considérable, menée à terme à un haut niveau architectural et artistique. Globalement conforme au style baroque tardif de l'époque, elles représentent des innovations marquantes dans le domaine de l'urbanisme et de la construction urbaine.

MEXIQUE. Ancienne cité maya de Calakmul, Campeche (C i, ii, iii, iv) Calakmul, site maya important, dans la profondeur de la forêt tropicale des Tierras Bajas au sud du Mexique, a joué un rôle clé dans l'histoire de la région pendant plus de douze siècles. Ses structures imposantes et sa disposition globale caractéristique sont admirablement conservées et offrent une image parlante de la vie dans une ancienne capitale maya.

SURINAME. Centre ville historique de Paramaribo (C ii, iv) Paramaribo est une ancienne ville coloniale hollandaise des XVIIe et XVIIIe siècles implantée sur la côte sud-américaine tropicale. Le centre historique a conservé intact le tracé d'origine et fort caractéristique de ses rues. Ses édifices illustrent la fusion progressive de l'architecture hollandaise avec les techniques et matériaux locaux.